Grenoble : Le message aux journaflics de France Bleu Isère est bien passé – 28 janvier 2019

Dans la nuit de dimanche 27 à lundi 28 janvier à Grenoble, un incendie a frappé les locaux de la radio France Bleu Isère situés avenue Félix Viallet. Ce lundi matin, les ondes de la radio iséroise n’émettent plus et c’est France Bleu Pays de Savoie qui a pris le relais sur la région grenobloise.

« L’incendie s’est déclaré vers 2h30 et l’origine criminelle ne fait pas de doute. Il y a eu deux départs de feu simultanés à l’intérieur des locaux et une porte d’entrée a été fracturée. » […] « Tout le rez-de-chaussé du bâtiment, l’open space, avec les bureaux des animateurs, des journalistes, est en partie détruit. Mais ce sont surtout des dégâts qui ont été causés dans tout le système électrique. ça va prendre beaucoup de temps pour avoir un diagnostic précis des dégâts », selon un journaflic de la radio.

Ce lundi matin, les fidèles [auditeurs] de France Bleu Isère sont privés de leurs programmes habituels.

Cet incendie a déclenché une vague d’indignation dans les sphères politique et journalistique (présidents du département de l’Isère et de Grenoble-Alpes Métropole): pour le Parti Communiste Français, « S’en prendre à la Presse, c’est s’en prendre à toute la société, c’est s’en prendre à l’un des fondements de la Démocratie. Cet acte est donc bien plus qu’un vandalisme ». Pour le député LREM Olivier Véran, « s’en prendre à la presse, c’est s’en prendre à la République ».

repris de Sans_Attendre

Aussi, pourquoi s’arrêter là ?

Grenoble/Haute-Jarrie, France : Radios – Du siège à la tour (28 et 29 janvier 2019)